FAMAS Index du Forum

FAMAS
Faction armée des makers assoiffés de sang

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Topic du culturisme
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 31, 32, 33  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAMAS Index du Forum -> Section Repos -> Atelier culturel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sriden



Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Jeu 12 Jan - 07:17 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revue du message précédent :

Leur humour absurde fait pas toujours mouche, quand il vont trop loin dans le non-sens ça peut parfois devenir lourd (c'est pas toujours évident de suivre les traces des Monty Pythons), mais il y a plein de bonnes idées et de séquences fendardes (l'éducateur de jeunes, le classe-pas classe, le fri-de-bi-de-hu, etc).
Je trouve que Maurice Barthélémy se distingue pas mal, on sent vraiment qu'il est fait pour ça, à chaque fois qu'il fait son entrée on sait que ça va être du bon.
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Ven 13 Jan - 13:41 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Dans la série film kitch de mon enfance que je redécouvre, voici Dark Angel (1990) avec Dolph Lundgren, en VF parce que la grosse voix du super-flic rend le tout bien plus marrant, à l'image de la scène finale :



Depuis que j'ai fini le visionnage du film j'arrête pas de sortir cette réplique, ça me fait marrer à chaque fois. (Bon il faudrait que je pense à regarder des films intelligents un de ces quatre)
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 893

MessagePosté le: Lun 16 Jan - 17:29 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Pascal Legitimus

Euh...


Mais c'est de la merde ?


"Les pits bulls à côté de toi c'est des poussins.
-HAHAHAHAAHAHAHAHAHA"
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Lun 16 Jan - 21:21 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Ça démarrait pas trop mal, les premières secondes. Après, le vieux playback à la fin pour espérer transformer ça en hit qu'ils vont diffuser 50 fois par jour sur m6 comme pour Michael Youn, ça pue un peu.
En même temps, Legitimus était pas le plus marrant des 3 inconnus, au contraire c'était un peu le garde-fou.
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 893

MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 17:02 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant



Mmm mmm.
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 19:04 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Le cinéma qui acceptera de le diffuser se remplira les poches (mais sera blacklisté à jamais par la profession). Ah oui, le théâtre de la main d'or c'est à lui. Il doit y en avoir, des tags de croix gammées sur la devanture.. xD
Revenir en haut
Criket
Vétéran


Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 885

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 17:10 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Chais pas pourquoi, l'affiche m'a fait penser à cette perle :

Turkish Starwars, ou comment pomper des morceaux entier de Star Wars entre deux combats épiques contre des nounours roses au rythme trépidant de la musique d'Indiana Jones.


...C'était rigolo :--

Sinon j'ai revu Chihiro hier soir, c'est magnifique mais la fin est vraiment pourrie. Le début est bien glauque, pourquoi ça doit finir aussi platement ? "Oué, je tombe amoureuse d'une rivière et la sorcière qui a voulu tuer mon copain m'offre un chouchou MAGIK qu'elle a tissé avec ses amis, j'offre un vomitif à un monstre et il arrête de bouffer les gens"...wtf ?
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 18:08 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Il se sert de son pied comme d'un sabre-laser ? C'est le pied-laser, attention ça va faire mal.
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 893

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 18:19 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

C'est à voir ce film, la scène de torture est magique.

Il est là :
http://www.youtube.com/watch?v=JiIhJLYZ9sI

Mets les sous-titres.

Trailer :
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Jeu 2 Fév - 01:58 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

C'était génial ! Moi aussi je veux une épée en carton pour défoncer du bisounours rouge mécréant, puis lui arracher les bras pour lui faire bouffer.
Quand il double-fist le télétubbies bleu à la fin, que du bonheur. Et j'adore quand Alain Bronson sourit et il lui manque trois dents.
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 893

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 04:04 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Un film bizarre à voir quand on est perché :
http://www.disclose.tv/action/viewvideo/64335/Koyaanisqatsi__Life_out_of_Ba…
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 13:55 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

J'ai pas compris le scénario, c'est quand qu'il arrive le personnage principal ? :porte

Je vais faire mon ddken, mais ce que ça a pu me faire marrer quand je suis tombé sur ce vibrant hommage à Phil Collins dans gta-quelque chose, et surtout celui des joueurs qui, même là, en trifouillant trouvent quand même le moyen de... xD :
http://www.youtubeclean.com/watch?v=CPguS60SFQ4&iv_load_policy=3&time=152

(pourquoi un lien youtubeclean ? C'est très technique voyez-vous. Parce que les vidéos embedées sur xooit veulent pas partir d'un temps donné (saloperie) et qu'il y a pas moyen d'enlever ces saletés d'annotations qui gâchent tout sur une url youtube pure. Mais ils m'auront pas.)
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 04:01 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

J'ai vu Kapò, le fameux film de Gillo Pontecorvo tourné en 1959 qui a tant permis à l'élite intellectuelle agglutinée autour du septième art de se branler depuis 50 ans et plus si affinités.

Une des premières fictions sur la déportation, ça raconte l'histoire d'une jeune juive dans un camp pendant la guerre, qui après avoir réussi à cacher son identité, devient kapo et accessoirement une pourriture prêt à trahir la veuve et l'orphelin.


Ce que j'en ai retenu, c'est que c'est quand même extrêmement désappointant de voir que les producteurs aient imposé une romance qui entache toute la deuxième moitié du film, malgré les protestations du réalisateur (bien compréhensibles au vu de son passé), et qui entache en définitive le film entier, qui pourtant partait très bien : une reconstitution minutieuse, le revirement de cette héroïne en anti-héroïne qui a pour ma part rendu le film subitement bien plus intéressant que l'énième reconstitution à laquelle je m'attendais (ne connaissant pas le synopsis auparavant)..
Mais à peine a-t'elle le temps d'endosser son nouveau rôle de traîtresse au nom de sa propre survie que le playboy russe débarque, et on ne peut que regretter le fait que l'on ne saura jamais comment le réalisateur avait initialement prévu d'exploiter cette cruelle intrigue. Cependant, la nouvelle tournure romantique imposée n'empêche pas de continuer sur un film toutefois pertinent et poignant (la rédemption toussa), bien que probablement 114 fois moins intéressant que ce qu'on aurait pu voir avec le scénario original (enfin, en supposant).


Mais ça sert à rien de le chercher, déjà qu'avec megaupload il était introuvable, alors maintenant... Allez plutôt demander à votre grand-mère d'acheter le dvd - tout aussi introuvable. :--

Si vous ne savez pas de quoi s'agit le scandale mentionné plus haut, vu que votre culture se résume aux films boum-boum hollywoodiens genre Transformers 12 ou pire encore aux manga moe débiles qui ont détruit le peu de neurones qui restaient à notre brave sylvanor et qui nous propulsent en aller-simple dans la plus pure idiocratie démocratiquement élue (mais je diverge -verge. ceux qu'ont rigolé vous pouvez prendre le prochain vol), il s'agit en fait d'un foin et d'un lynchage médiatique, qui durent encore, sur ce film par les Cahiers du cinéma à cause d'une scène où il y a, ô malheur, un pauvre travelling de 2 secondes et demie sur la mort d'une déportée, alors que pour les grandes têtes pensantes si chères à notre grand ami Dieudonné (:F) il s'agit là d'un ignoble blasphème car la représentation de la Shoah doit se faire dans le purisme et l'absence de style le plus absolus, afin de montrer son indicibilitude dans sa plus grande crudité (ça donne faim), débat qui a fut-un-temps déchaîné les passions, même si aujourd'hui il est très probable que les deux et demi lecteurs qui auront lu mon présent message en comptant les 5 prochaines années s'en tartinent royalement l'oignon jusqu'au pancréas.


Mais, mais, mais.. qu'est-ce à dire ?
Cette fiction est, comme déjà expliqué, un des premières sur la déportation. Y avait-il déjà ces fameuses règles divines et immuables au moment de sa réalisation ? Et si je viens de naître et que je me mets à étudier passionnément et de fond en comble l'Histoire de la déportation, et qu'extrêmement émouvu je me décide de faire un film pour montrer tous ces indicibles trucs, sans être au courant que le moindre effet du domaine de la cinématographie est absolument proscrit pour décrire certaines tragédies (et pas d'autres ?), suis-je, comme Pontecorvo en a été accusé par les torch cahiers du cinéma, immoral et de la pire "abjection", aliénant le traitement de ce thème grave en "pornographie" ? Bin merde.
Bizarrement, je crois pas que Pontecorvo, ancien résistant, ait eu envie d'en faire de la pornographie. Le foin qu'ont fait Rivette et ses compères, par contre, ça s'en rapproche drôlement. Sauf que là on exhibe non pas ses talents stylistiques en technique de cinéma mais plutôt ceux pour étaler son énorme sagesse quand à la manière de traiter le sujet (chose que l'on attend toujours de Rivette d'ailleurs lol).

Et ensuite, bien que battre du poing sur les i de la table contre la branlette intellectuelle ne me serviront pas à grand chose (surtout ici) à part pour me retrouver tout sali de leur douteuses secrétions, cela voudrait-il dire que l'on doit s'abstenir de tout style cinématographique lors de ce genre de fiction, pas de lumière, pas de changement de plan, pas de musique, pas de générique, pas de...? 'faut arrêter les conneries. (et puis il y avait déjà de la musique dans Nuit & brouilard, est-ce qu'un thème de style classique au piano est supérieur à un travelling ? Dieu va-t'il me répondre comme à Jeanne d'Arc ? Oh mah lord, je n'en puis plus d'attendre.)


D'autant plus que le fameux plan se déroule quand une détenue se suicide, pas quand elle est malmenée par ses oppresseurs.. Qui dit que le réalisateur n'a pas volontairement opposé la contestation, volonté de liberté (suicide) à coups de stylisation avancée et de travellings à la Matrix, aux plans crus et stoïques des séquences d'oppression directe des victimes ?
Oui d'accord ça parait un peu capillotracté, mais sûrement moins que les propos de ces ahuris qui, à ma plus grande stupéfaction, persistent encore aujourd'hui dans leur croisade illuminée à la moindre mention de ce film qui aimerait sûrement qu'on le lâche un peu, surtout que finalement il a extrêmement bien fait son boulot de mémoire toussa (c'est d'après ce que j'ai compris le tout premier film que mes parents ont vu sur les camps, depuis ils sont plutôt très bien instruits sur le sujet et ils se sont pas fait attendre lors de ma tendre enfance pour me tartiner avec :F) et que l'on ferait mieux de s'attarder sur les défauts que j'ai cités en premier.

Parce que ça, la récupération des producteurs et aliénation de ce type de film dans l'unique raison de faire péter l'audimat, ça les gène pas les Jacques Rillette & cie ?... au lieu de s'en prendre à Pontecorvo et de le traîner dans la boue jusqu'à son lit de mort ? Si encore ça avait juste été une passade où ce film avait à l'époque servi de support pour un débat sur la manière de montrer la violence (cf. Godard) ou la Shoah au cinéma, passe encore, mais qu'ils persévèrent encore aujourd'hui à gerber sur le crémier alors qu'avec un peu de recul et de bon sens...
Bon, il faut aussi dire que certains d'entre eux (Daney) ne se sont pas cachés pour impliquer le gauchisme latent de Pontecorvo dans leur excrécration suprême de ce film, alors qu'on ne se demande plus où se situe la pornographie dans ce grand cirque. Voilà voilà. Vous pouvez retourner lire Naruto.
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 893

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 14:38 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

J'ai l'impression que tu t'es fait troller par les cahiers du cinéma via une distance temporelle de 50 ans...
"avait-on entendu de tels reproches à l’encontre de Charlie Chaplin qui utilisait l’arme du rire contre Hitler dans The Great Dictator (Le Dictateur-1940) ou Ernst Lubitsch dans To Be Or Not To Be (Jeux Dangereux-1942) ?"

Et puis "La vie est belle" alors...?

Sinon à la fin elle meurt :
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 15 165

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 15:38 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Beau spoiler m'enfin d'façon comme vous aurez du mal à le voir... :F C'est de qui la quote ?
Citation:
via une distance temporelle de 50 ans...
meuh non, j'ai dit 50 fois qu'on y avait encore le droit aujourd'hui. Ce qu'il y a, c'est qu'ils doivent considérer le travelling en s'imaginant le caméra-man en train de s'approcher précipitamment pour zoomer, avec un arrière-goût de sensationnalisme. Mais c'est là une erreur grossière (clb).
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 893

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 16:24 (2012)    Sujet du message: Topic du culturisme Répondre en citant

Citation:
C'est de qui la quote ?

http://arkepix.com/kinok/DVD/PONTECORVO_Gillo/dvd_kapo.html

Et Papa Schultz alors, ça c'est choquant, comme si être prisonnier de guerre c'était aussi dur qu'un séjour au club med.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:15 (2017)    Sujet du message: Topic du culturisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAMAS Index du Forum -> Section Repos -> Atelier culturel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 31, 32, 33  >
Page 2 sur 33

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com