FAMAS Index du Forum

FAMAS
Faction armée des makers assoiffés de sang

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Topic des livres
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAMAS Index du Forum -> Section Repos -> Atelier culturel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 965

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 17:14 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
J'ai récemment fait l'acquisition d'un livre n°1 des ventes aux stèytz, traduit dans le monde entier, écrit par un certain Spencer Johnson :



Ça parle (à travers une métaphore de souris dans un labyrinthe) de la capacité d'adaptation au changement qui diffère selon les humains, et des choses que l'on estime nous être dues alors que ce sont juste des choses auxquelles on s'est habitué.

C'est sympatoche mais extrêmement américain : il explique une idée intéressante de façon très simple à travers une histoire très simple pour être sûr que ses amis américains comprennent et acceptent de l'écouter, mais l'idée n'est pas non plus extrêmement transcendante, c'est même plutôt une sorte d'évidence sociale qui se remarque facilement. Mais comme il est obligé de faire un tutoriel pour américains afin de leur expliquer ça, ça sonne vraiment étude américaine prétentieuse qui se croit complexe et qui te prend pour un abruti fini en t'expliquant ça comme à un américain moyen c'est-à-dire obèse trisomique avec une casquette un barbecue et un drapeau américain dans son jardin.
Mais c'est sympa. Je le conseillerais à un débutant en philosophie sociale, à quelqu'un qui veut s'amuser en lisant un truc pas trop compliqué mais intéressant, ou encore à un enfant qu'on désire éduquer pour en faire un penseur.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 856

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 18:25 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Les bouquins américains qui répètent toujours la même chose en boucle ça me gave aussi.
Tu peux nous faire un résumé de cette idée simple ?
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 965

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 18:44 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Le labyrinthe représente la vie, les souris les humains.
Il y a des souris qui ne cherchent le fromage que par instinct et qui chaque matin cherchent comme si le jour précédent n'avait pas eu lieu, et d'autres qui sont "plus intelligentes" qui se basent sur leur mémoire et leurs croyances.
Pendant longtemps le fromage est déposé au même endroit, à tel point que les souris "intelligentes" décident de s'y installer, de s'y habituer, de profiter de ce luxe et de considérer ce paradis comme un dû. Les souris instinctives refont la recherche à chaque fois et trouvent aussi le fromage.
Un jour le fromage n'est plus déposé au même endroit, les souris instinctives vont chercher le fromage comme d'habitude avec leur museau, tandis que les souris "intelligentes" sont furieuses de ne pas recevoir leur dû et cherchent un coupable. Elles se sont ramollies et leur instinct a été engourdi par la complaisance dans la routine. Certaines d'entre elles après un certain temps comprennent que le fromage ne reviendra pas et partent dans le labyrinthe à la recherche du fromage, comme autrefois, et les autres, en colère, attendent à l'ancien lieu en exigeant LEUR fromage, jusqu'à mourir de faim.

En gros cet Américain martèle en continu la sentence "celui qui ne sait pas accepter le changement meurt".

Mais il y a quand même d'autres petits réflexions sociales annexes brodées sur cette ligne directrice...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 748

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 19:50 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Est-ce que les souris parlent ? Il y en a une avec un short rouge ? Sinon je lis pas. :link
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 965

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 20:16 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Les souris parlent, elles ont des shorts et des baskets comme toutes souris américaines qui se respectent.

:popcorn
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 856

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 20:53 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Ca tue cette expérience sur les souris (décidément c'est con une souris). Il donne une référence pour l'étude ?
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 965

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 21:14 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

C'est une étude américaine trotter, je vois pas ce que tu peux avoir de plus référentiel que ça :fgr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 856

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 21:28 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Mais il a pas un nom genre étude de Denward et Clark 1980 ?
Rolala.
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 965

MessagePosté le: Ven 28 Sep - 21:33 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Étant donné l’existence telle qu’elle jaillit des récents travaux publics de Poinçon et Wattmann d’un Dieu personnel quaquaquaqua à barbe blanche quaqua hors du temps de l’étendue qui du haut de sa divine apathie sa divine athambie sa divine aphasie nous aime bien à quelques exceptions près on ne sait pourquoi mais ça viendra et souffre à l’instar de la divine Miranda avec ceux qui sont on ne sait pourquoi mais on a le temps dans le tourment dans les feux dont les feux les flammes pour peu que ça dure encore un peu et qui peut en douter mettront à la fin le feu aux poutres assavoir porteront l’enfer aux nues si bleues par moments encore aujourd’hui et calmes si calmes d’un calme qui pour être intermittent n’en est pas moins le bienvenu mais n’anticipons pas et attendu d’autre part qu’à la suite des recherches inachevées n’anticipons pas des recherches inachevées mais néanmoins couronnées par l’Acacacacadémie d’Anthropopopométrie de Berne-en-Bresse de Testu et Conard il est établi sans autre possibilité d’erreur que celle afférente aux calculs humains qu’à la suite des recherches inachevées inachevées de Testu et Conard il est établi tabli tabli ce qui suit qui suit qui suit assavoir mais n’anticipons pas on ne sait pourquoi à la suite des travaux de Poinçon et Wattmann il apparaît aussi clairement si clairement qu’en vue des labeurs de Fartov et Belcher inachevés inachevés on ne sait pourquoi de Testu et Conard inachevés inachevés il apparaît que l’homme contrairement à l’opinion contraire que l’homme en Bresse de Testu et Conard que l’homme enfin bref que l’homme en bref enfin malgré les progrès de l’alimentation et de l’élimination des déchets est en train de maigrir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 748

MessagePosté le: Dim 4 Nov - 20:43 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Ce topic n'a que 8 posts, donc pour éviter qu'on passe pour des ilaittré je vais faire semblant d'être trop fort en livritude et vous balancer ce que j'ai sur mes étagères et que j'ai jamais lu.
1e partie gauche :


Les trois quarts de ce rayon sont des livres achetés pour l'école / fac (dont pas mal que j'ai jamais lus zulu ). Je crois que quand j'ai déménagé j'ai vaguement rangé des moins pires à gauche aux moins intéressants à droite. Là pour la photo j'ai viré la horde de dicos/vieux codes rousseau etc. qui sont devant et qui cachent une bonne partie de tout ça. Une rapide analyse psychosociothérapeutique permettra d'y déceler bien évidemment le côté pragmatique voulant étouffer et écraser le côté tarlouze littéraire, du moins telle était l'intention ou le message montré par le patient lors de cet acte. Il s'agirait donc d'un homosexuel refoulé tentant de nier son côté littéraire de manière agressive euh, qu'est-ce que je disais déjà ?

Donc de gauche à droite :
- Un recueil de 4 nouvelles de Stephen King (incluant d'ailleurs Shawshank redemption) en français, sympa mais quand le stephen king il commence à péter des trips psychédéliques c'est un peu naze.
- Henry IV Part One de Shakespeare (dont j'ai parlé l'autre jour) en vo, étudié à la fac, épique et parfois un bon humour (ça passe du potache à l'humour noir, c'est assez varié).
- L'autobiographie de Malcolm X parce que je crois qu'à la base il fallait que je fasse une étude en 5ème sur une autobiographie de son choix, et comme du haut de mes 14 ans j'étais déjà engagé, prêt à rejoindre le maquis, voulant changer le monde tout ça comme tout ado prépubère qui se respecte pas, j'ai choisi ça, et à la fin j'ai eu une super note dabeure.
- Le Gorgias de Platon étudié en philo en terminale, et dont j'avais posté sur oniro il y a un moment les illustrations caustiques que j'en avais faits dans les marges de mes cours. Simple et intéressant (et c'est important que ça soit simple en philo, parce que les étrons existentialistes de certains et tout le bordel branlotruc qui va avec, merci bien).

- Nouvelles de Petersbourg de Nicolas Gogol, étudié au lycée. Recueil de plusieurs nouvelles, dont une que j'avais trouvé très sympa, "Le Portrait", qui n'est pas sans rappeler Le Portrait de Dorian Gray qui sortira 50 ans plus tard en 1890.
- Changing Places, un roman humoristique étudié à la fac que j'ai jamais lu.
- Un recueil de Freud pour se la péter... non, ils ont dû me faire acheter ça en terminale pour la philo. Je trouvais déjà que Freud disait quand même pas mal de conneries et se fiait trop à son expérience perso pour étendre ses théories à toute la population.
- Fables de La Fontaine, le grand classique qui montre à quel point ma bibliothèque ressemble vraiment à un truc de pauvre kéké illettré mais je vous emmerde, j'ai pas le temps de lire d'façon.
- L'aiguille Creuse, un truc avec Arsène Lupin je crois, vu au collège. Il me semble que l'intrigue était sympa.

- Dr Jekyl & Mr Hyde, étudié à la fac. Mais cette fois-ci je l'avais lu lolz. Sympa.
- Le gros orange dont on voit pas le titre à cause du flash c'est un recueil de short-stories américaines étudié à la fac mais jamais lu. (je faisais tous mes examens en relisant juste mes cours une fois la veille et c'est largement suffisant)
- Ernest Hemingway, The Sun also Rises. Jamais lu, mais si j'avais eu un peu de temps je l'aurais peut-être fait parce que voilà, Hemingway.
- Un gros bouquin de poésie anglaise mes couilles, sûrement jamais touché à ce machin à part pour l'acheter. (heureusement que c'était presque trois fois rien pour les étudiants en librairie, parce que sinon ça ferait cher le nombre de bouquins jamais ouverts)

- The Scarlet Letter, alors celui-là jamais lu non plus mais je m'en rappelle bien parce qu'on devait faire un oral dessus. Pas d'internet, la bibliothèque était fermée et de tout façon en pleine période d'examens j'avais carrément pas le temps d'y faire un tour puisque j'avais tous les autres exams à réviser / dont je devais relire mes cours (et puis de toute façon j'aurais sûrement rien trouvé d'exploitable à la bibliothèque.. quoi, trouver quelque part là-bas une critique de The scarlet letter de 3-4 pages ? lol). J'avais pensé à essayer de dégoter le film mais c'était largement trop tard pour ça. J'ai donc fait tout l'oral avec ce qu'il y avait d'écrit à l'arrière du bouquin, épique moment d'improvisation (et j'ai eu 13 je crois).
- Un recueil de J.J. Rousseau vu en terminale (philo encore - j'étais en L), pas lu je crois.
- 2 romans d'Albert Camus, un vu en cours et l'autre qu'un pote m'a refilé pour des raisons obscures (l'un comme l'autre j'ai lu aucun des deux).
- Dix petits nègres d'Agatha Christie, classique qui a dû être un des tout premiers trucs qui m'ont initié au principe des final twists, c'était cool, gg Agathe-machin. (oui kilam, Agathe the power, on sait). :porte

- L'Herbe de Claude Simon, étudié au lycée.. mon dieu si je me trompe pas je crois bien que c'est un de ces trucs dénués de sens bien relou qui te font haïr la littérature.
- Alcools, recueil de poèmes d'Apollinaire, bien barré comme le laisse deviner le titre, mais en Première on avait fait des sketches délirants dessus avec les potes donc ça compense. Enfin, moins qu'avec :
- Électre, de Jean Giraudoux. Pièce de théatre parodiant les classiques dramatiques situés en Grèce antique, on était tellement cons à l'époque qu'on avait pas décelé le côté comique de cette oeuvre et on en faisait nous-mêmes des parodies (scènes écrites et publiées dans le journal du lycée, enregistrées en audio avec des potes et finissant en impro). Mais en fait, c'est pareil, je crois que je l'ai jamais vraiment lu en entier. :-- Mais toutefois, certains personnages et répliques restent gravés en moi avec toutes ces conneries : le mendiant qui est peut-être un dieu (ce qu'on retrouve un peu dans ma map du projet rm dans un sens), Omenides (quand je vois son pseudo je pense tout de suite à cette pièce), etc.
- Croc-blanc, classique de jack London que j'ai dû lire avant d'arriver au collège. Quand j'ai vu l'adaptation disney bien plus tard, j'ai été choqué parce que moi j'y avais pas du tout vu l'univers bon-enfant du film en lisant ce bouquin, parce que dans la présentation du livre ils parlaient du scorbut et tout, donc moi après j'y imaginais une esthétique bien plus sombre hardcore dégueu toussa.

La suite plus à droite :


- La boule noire, je crois que c'est un pauvre roman d'action pourri qui m'est tombé entre les pattes quand j'étais gosse.
- Pareil pour Black Sunday (Thomas Harris c'est l'auteur du silence des Agneaux). D'ailleurs j'avais lu Dragon rouge aussi, même que le héros je le voyais comme Duncan Mcleod de la série Highlander et non comme Edward Norton lulz.
- Le langage des animaux, très important pour la survie en pleine jungle, maintenant je peux ramper comme naked snake au milieu des fougères et taper la discute avec les serpents.
- Deux trucs nuls sur les clebs de quand j'étais gosse.
- Ash et la bête qui parle. C'est comme Zim et le chien qui saute. Sauf que là c'est un bouquin que ma mère avait dégoté à son CE quand j'était petit pour me le coller devant le groin dans le vague espoir que je la ferme un peu.
- Le Sagouin de François Mauriac, vu au lycée. Jamais lu, je me rappelle surtout des conneries qu'on faisait en cours pendant que la prof de français essayait de nous intéresser à ce machin.

- Ensuite Le mariage de Figaro, Le bourgeois gentilhomme et plein de bouquins de la fac dont j'ai pas grand chose d'intéressant à dire (in b4 comme depuis le début) puisque je m'en rappelle plus trop.
- Le Monde perdu, plus loin, c'était une version abrégée, cool. Et c'est même pas moi qui ai essayé de cheater, c'est le prof qui nous a fait directement commander cette version.
- Indiana Jones et la dernière croisade en bouquin. Les bouquins tirés de films ça sert vraiment à que dalle. Le film est suffisant, les auteurs des livres font que d'essayer pathétiquement de broder autour. Bref.
- Encore de la poésie anglaise ronflante vue à la fac.
- Plus loin, la pièce Cat on a hot tin roof, mais là autant voir le film, au moins on a Elisabeth Taylor quand elle ressemblait encore à quelque chose.
- Puis d'autres romans indé-branlette qu'osef qu'ils ont essayé de me faire bouffer à la fac.




Là j'ai rien acheté (à part le Quid 1994, j'ai tout tiré à la fnac). :F Il y a donc pas mal de trucs de japonais et d'autres langues, notamment asiatiques (en haut il y a plein d'Assimil de poche sur plein de langues différentes, du portugais brésilien à l'arabe du golfe, mais je ne sais pas toutes les parler, non non non), ainsi que quelques ouvrages "d'arts martiaux", le Bushidô, l'art de la guerre, le go-rin no sho de Musashi et un bouquin plus ou moins géopolitique au titre ma foi assez saugrenu.

J'ai parfois passé un temps fou sur le Quid 1994 à l'époque, surtout sur quelques sujets comme l'univers toussa au début de l'ouvrage. C'était un peu mon internet à moi, mais bon j'avais déjà remarqué que ça restait très chauvin et occidentalo-centré. (114 points au scrabble)
Voilà voilà. Maintenant au lieu d'osef-er, parlez de vos bouquins. :fgr

Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 856

MessagePosté le: Dim 4 Nov - 21:55 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

T'as réussi à tirer l'énorme bouquin sur les points vitaux ?
Ah tiens, je l'avais aussi Parlez japonais en 40 leçon.

Gorgias ça m'a bien pris la tête, j'arrivais pas à m'intéresser à ce qu'ils disaient.

Ya des bouquins qui te sont précieux ou qui ont changé ta vie ? A une époque je croyais qu'on pouvais apprendre la vie dans les livres...

Mes bouquins les plus importants sont :

-Les livres d'ASP Explorer, c'est de la fantasy amateur mais c'est la meilleure que j'ai lu. Les histoires sont très bien foutues, c'est écrit dans un français merveilleux. Je les relis environ une fois par an. Voici sa première histoire bien sûr plus ça avance plus c'est épique.

-Cambridge History of Japan, l'histoire du Japon en 6 volumes de 600 pages chacun, ultra complet et vraiment sympa à lire avec cartes et tout. Un trésor ce truc.

-How to win friends and influence people, un manuel pour les relations avec les autres.

Je peux perdre tous mes autres bouquins mais ces trois là me sont indispensables.

A une époque j'aimais bien la SF, j'ai dû me taper tous les Asimov, les Dick, les Gibson, les Van Vogt mais finalement c'est juste de la distraction...
Les derniers que j'ai bien kiffé ce sont les Sherlocks Holmes, surtout les petites histoires de quelques pages dans "Les Aventures de Sherlock Holmes", ça prend pas la tête.

Je pourrais aussi rajouter dans la liste du haut l'Odyssée d'Homère, c'est vraiment magnifique à lire, même si on pense la connaitre parce qu'on en a entendu parler et vu les films il faut lire le livre, on a pas l'impression de perdre son temps, c'est complètement autre chose, ça enfonce tout. Ca montre aussi qu'on a quand même pas inventé grand chose d'autre depuis.
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 748

MessagePosté le: Dim 4 Nov - 22:41 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Citation:
T'as réussi à tirer l'énorme bouquin sur les points vitaux ?

Ouais c'était plus chaud, j'ai dû ramener le sac-serviette exprès. xD (mais bon j'ai pas fait ça très longtemps, après ils commençaient à avoir des doutes lol)

Non j'ai pas forcément de bouquins ultra-précieux. Maintenant avec internet (et mes préoccupations quotidiennes qui ont changé aussi) je fourre presque plus jamais le nez dedans. La pièce de Shakespeare m'a fait aimer un peu le théâtre et par extension m'a fait m'intéresser un peu au jeu d'acteur. L'Encyclopédie des arts martiaux de l’extrême-orient est une vraie mine d'or et un travail titanesque mais on sent la préférence de l'auteur pour certains domaines (karate, ninjutsu) aux détriments d'autres.
Ils ont pas trop changé ma life, mais ça c'est comme l'humour des gotlib et cie, certains ont sûrement eu des petites influences sur moi ici ou là.

Ça a l'air intéressant ce Cambridge History of Japan. Tu les a achetés ? zulu

Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 965

MessagePosté le: Dim 4 Nov - 23:21 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Tu nous mets en musique à la guitare un poème d’Apollinaire ? comme Marc Lavouane :porte
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 748

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 00:36 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Il faudrait que je sois bourré pour être dans le ton. :link
Revenir en haut
trotter
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 6 856

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 10:09 (2012)    Sujet du message: Topic des livres Répondre en citant

Citation:
Tu les as achetés ?

Cf notre m e d i a f i r e. Mais putain c'était tellement galère à trouver, fallait aller sur des chats obscurs rencontrer des gens qui me renvoyaient contatcer un gars sur un site qui avait fermé, fouiller dans des répertoires interdits, utiliser un icebreaker donné par un chinois louche afin de briser les codes, etc.

Citation:
Ça a l'air intéressant ce Cambridge History of Japan.

Oui super bon trip, ça m'a permis de faire ça (j'adore l'histoire quand tout est imbriqué chronologiquement) :
http://www.docsjapon.fr/doku.php?id=histoire:periode_asuka

Parce que quand tu lis un truc d'histoire ils sautent souvent d'un siècle à l'autre en une seule phrase, c'est toujours un peu wtf, ou alors ils balancent une phrase sans se rendre compte de son importance.
Genre Le point sur l'histoire de la population du Japon :
Citation:
Le premier recensement a lieu en 670 et un essai d'enregistrement des habitants est fait dans un but de conscription et de fiscalité. Les registres d'état civil des cantons de Mino, datant de 702, montrent 20 personnes par foyer. Un règlement de 747 ordonne que chaque foyer doit compter au moins 5 hommes adultes.

Je suis tombé dessus à l'instant : pour rester dans la même thématique il saute d'un siècle, alors que bon, un siècle c'est quand même pas rien... Si on sautait de 1890 à 1990 dans une seule phrase dans l'histoire de la France ? Je sais pas ça me fait bizarre.

Ensuite les questions : Il montre quoi ce recensement de 670 bordel ?! Il se passe quoi si un foyer ne compte pas 5 hommes adultes ?! Les habitants sont punis ? Ils sont chassés ? On les force à accueillir un homme de plus ? C'est quoi le nom de ce règlement ? Ca me semble important pour cette période, si le gouvernement actuel passait une loi pareille, ça influencerait beaucoup nos vies !

Mais on en saura pas plus.

Les cours à la fac c'était aussi comme ça, super frustrant.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:35 (2017)    Sujet du message: Topic des livres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAMAS Index du Forum -> Section Repos -> Atelier culturel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com