FAMAS Index du Forum

FAMAS
Faction armée des makers assoiffés de sang

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Phrases d'art
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 710, 11, 12  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAMAS Index du Forum -> Section Corvées -> Laboratoire de recherche & développement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amalrich Von Monesser



Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 1 191

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 09:52 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revue du message précédent :

Citation:
J'ai pas compris pourquoi tu parlais de JV. C'est une genre de petite blague pour rendre ton message moins insultant ? Il manquerait plus que tu utilises des smileys et on est perdu sapristi.

Citation:
C'est quoi Fangelsi ? Fouigre

Alors en préambule et ça dissipera peut-être certains malentendus, Fangelsi est le nom d'un projet que j'ai depuis un moment qui est de créer un jeu qui soit un genre de conte métaphorique d'horreur racontant la quête salvatrice (ou pas) d'un être torturé appelé le Prisonnier. C'est plein de monstres chelous, de cauchemars, de névroses, de métaphores, de règles étranges, de lieux bizarres et de TEXTES. Comme je sortirai sûrement jamais le truc ça n'est pas forcément très intéressant mais ça permet de comprendre que ce que je poste ici fait partie d'un truc plus grand qui permettrait de mieux piger.

Cela étant, AristA, j'ai le sentiment que tu te montes un peu le bourrichon tout seul, en fait. Je vois pas trop en quoi mes messages sont si insultants que je devrais les édulcorer ou faire des blagues, les tiens me paraissent davantage insultants voire calomnieux. On dirait que tu me prêtes plein d'intentions, d'idées, de défauts, sur la base de 2 textes que t'as eu l'impression de pas piger et qui t'ont révolté ou je sais pas quoi (et là encore, tant pis, ou tant mieux ?) et sur la base aussi d'une réponse un poil private et zarbi à rots que t'avais même pas lue au début. Pour cette raison, ton dernier message est un peu troublant car j'ai l'impression qu'il est en plusieurs parties et je sais pas si elles sont toutes encore valides, genre tu penses ci, tu te rends compte de ça, je sais plus si tu penses encore ça, du coup, etc. alors je vais considérer que tu penses tout et y répondre.

Citation:
J'ai tendance à privilégier une bonne transmission de mes idées avec une bonne interprétation au delà de créer de l'art comme tu souhaites le faire, principe sûrement issu de mes réflexions à propos du désordre mondial (les gens ne se comprennent pas les uns les autres donc il y a des conflits, alors que si tous interprétaient de la façon que voyait l'auteur, il n'y aurait pas de problèmes car ils pourraient se transposer à sa place et le comprendre), théorie qui me semble sûrement un peu naïve. C'est sûrement pas ton cas, et je pense que tu t'en fous d'ailleurs. D'ailleurs on ne s'est pas compris et on débat de choses différentes chacun, il me semble. Ou alors je change un peu trop souvent de sujet. Ma prof de français avait été claire, une problématique et trois parties bon sang de bonsoir de t mor.

Je me crois parfaitement capable d'exprimer mes idées de façon claire et de me faire comprendre, ça n'a jamais été un problème pour moi. Je veux bien continuer de te répondre pour te faire plaisir vu que tu n'aimes pas demeurer dans le flou, visiblement. Cela dit, pour mes textes, moi j'aime ça, le flou, beaucoup. Je vois le monde en nuances de gris, je le comprends parfois très mal et fais chaque jour l'expérience de sa complexité et de son étrangeté inextricable à tous les niveaux. La métaphore me permet ainsi de remettre de l'ordre, avec du flou pour toi, certes, mais pour moi non, tout devient clair. J'aime bien.

Citation:
J'ai fait un effort. J'ai lu attentivement, j'ai relu même, tes deux extraits. Ca m'a rappelé des choses de mon passé bon disons plutôt de mon vécu parce que passé ça fait pompeux (interprétation personnelle etc., tu marques un point là par rapport à l'utilité de la métaphore), mais pas le genre de choses très agréables, au final j'ai préféré les ignorer et aller de l'avant, réellement oublier. Je trouve ça assez minable (excuse moi le mot) de transposer les pleurnicheries d'oreillers sur internet, et puis ensuite les mettre en forme pour faire une genre d'oeuvre d'art, de prose poétique même ? (Je profite de ce message pour décrier la prose poétique, genre que je trouve absurde et tenant plus de la fainéantise que de la poésie). Ca me dépite de voir manquer autant de courage dans un être, autant d'importance accordée à des sentiments qui ne sont pas dignes, en quelque sorte, d'un être humain. Ce genre de concept est assez hérité de mes visites sur le site du trèfle à quatre feuille, ce n'est peut être pas l’élément le plus important de ma thèse sûrement.

C'est cette partie-là qui est la plus violente -et à moitié chelou-. J'ai l'impression que ça pourrait être blessant, je sais pas trop. Je vois pas en quoi "vécu" ferait moins pompeux que "passé", d'emblée, tu vois, c'est le genre de considérations dont je m'encombre pas, et c'est pareil pour tout avec toi. Bon pour tes souvenirs machin tu fais ce que tu veux de ta vie hein, je sais pas ce qui t'es arrivé et... Tu connais la suite. Bon, sinon, je t'excuse pas le mot de "minable" non, trou du cul (excuse-moi le mot :porte ), ensuite il ne s'agit pas de ce que tu dis. Je vois pas où tu as vu que je pleurnichais ou même que je prétendais faire de la "prose poétique", là encore, je m'en bats la race et je vois pas pourquoi on tu m'obligerais à chanter des vers plein de règles à la con (je trolle hein, ça m'arrive de m'y plier pour la musicalité et le plaisir mais c'est une autre question) pour dire ce que j'ai envie de dire. J'ai dit que c'était des textes étranges, voilà tout, donc je vois pas trop ce que ça peut te foutre que je fasse pas de la poésie en alexandrins ni des claquettes tant qu'on y est. C'est trop relou les gens qui se ramènent genre "ouais t'es trop pompeux, tu pètes plus haut que ton cul, c'est trop émo ton truc, au fait tu devrais faire plutôt ainsi au lieu de..." alors qu'ils sont pas du tout sollicités et complètement à côté de la plaque. Quant au manque de courage et tout ce qui suit, j'ai l'impression que tu craques ton slip en direct, qu'est-ce que tu racontes putain -et c'est quoi l'histoire du trèfle, là ?-. Le remord, la terreur, l'angoisse, l'attachement, le détachement, toutes ces choses sont universellement partagées par les êtres humains (et même certains animaux) qui y cherchent tous moult parades, qu'elles relèvent de la pensée, de la non pensée... C'est pour ça que j'en parle, j'aimerais bien savoir ce qui est digne pour toi d'un être humain (non en fait non mais tu vois ce que je veux dire) c'est vraiment n'importe quoi ton histoire. D'ailleurs j'ai plein de théories et de grandes idées sur comment mener sa vie correctement en se libérant de tout ça et c'est aussi une composante de Fangelsi, c'est pas de la rumination dépressive ou je sais pas quoi mais oui, le désespoir existe et c'est une composante de la vie des humains, désolé, hein, l'herbe est verte, aussi. Donc que ce soit digne ou pas, c'est surtout hors de propos.

Euh, en outre, je précise juste que le délire comme quoi je serais triste, c'était pour répondre là-encore à rots qui avait égrainé ça et là dans d'autres topics l'idée que je pourrais être au trente-sixième dessous. Des fois je suis un peu triste, des fois je suis rien, des fois je suis content, ça n'a aucune espèce d'importance.

Concernant la forme de mon message, j'ai fait environ un paragraphe par idée que j'ai très peu développée, donc oui, ils sont courts, mais bon. C'est pas un concours et si tu veux pas me lire ben... C'est pas une posture d'adolescent rebelle de dire que ça m'émeut pas plus que ça. Ça peut te paraître irrespectueux de penser comme ça sur un forum de discussion public et tout mais ouais j'ai pas tellement envie de faire plus d'efforts donc accroche-toi seulement si ça te branche (d'arbre, lol).

Citation:
J'ai ensuite lu tes éléments d'explications, où tu contredis toutes mon interprétation (qui était un peu celle de rots dans un sens ?), et qui me donne tort. Je proteste, je me demande alors pourquoi la phrase ? Pourquoi cette phrase qui me laissait entendre plein de choses, qui me rappelait des souvenirs, si c'est au final pour me dire que j'ai tort et qu'il faut comprendre cette bribe poétique de cette façon, que tout ce que j'ai ressenti ne devait pas être ressenti ? Que l'intention première que tu avais n'était pas celle là ? Je suis confus, je passe mon tour. Tu cites des concepts d'auteurs que je n'ai pas lus (sauf JPC) ou pas réfléchis à propos, tu expliques d'une façon encore plus obscure, qui au final me permet d'encore moins comprendre ; pourtant j'aime comprendre et avoir des explications aussi floues m'énerve et me révolte davantage. J'ai presque l'impression que tu te moques de moi au fond, tu te moques de mon ignorance.

J'ai jamais dit que tu avais tort, tu avais le "droit" -je déteste la notion de droit, je n'y vois aucun sens non plus et quand quelqu'un me fait chier c'est toujours un peu une histoire de droit- de comprendre tout comme tu veux, la seule chose qui me fait chier, c'est les éventuelles remarques, critiques, etc. que tu pourrais me faire en conséquence car elles sont nécessairement constitutives d'une pression que tu tentes d'exercer sur moi et je ne l'accepte pas. Et puis d'ailleurs pourquoi serait-ce si important de savoir mon intention première, finalement ? On est pas dans l'essai pour expliquer la sociologie, les rapports de classe, la météo, les politiques monétaires ou Dieu-sait-quoi, c'est juste des textes bizarres dont tu fais ce que tu veux. Au fait, les concepts que je cite sont en fait un peu les miens, par contre. Ils s'expliqueront d'eux même (ou pas) par l'écosystème métaphorique que je tente de créer. Par exemple, dans le jeu, tu pourrais piger qu'il s'agit pas de pleurnicheries mais d'un truc plus universel qui ne parle pas que de moi.

Citation:
J'ai tendance à privilégier une bonne transmission de mes idées avec une bonne interprétation au delà de créer de l'art comme tu souhaites le faire, principe sûrement issu de mes réflexions à propos du désordre mondial (les gens ne se comprennent pas les uns les autres donc il y a des conflits, alors que si tous interprétaient de la façon que voyait l'auteur, il n'y aurait pas de problèmes car ils pourraient se transposer à sa place et le comprendre), théorie qui me semble sûrement un peu naïve. C'est sûrement pas ton cas, et je pense que tu t'en fous d'ailleurs. D'ailleurs on ne s'est pas compris et on débat de choses différentes chacun, il me semble. Ou alors je change un peu trop souvent de sujet. Ma prof de français avait été claire, une problématique et trois parties bon sang de bonsoir de t mor.

Tu vois, tu t'es exprimé à peu près clairement, sans métaphores et tout, mais ton message m'a quand même fait chier et a provoqué de l'agacement chez moi. Donc faut croire que tous les malheurs du monde ne viennent pas de l'incompréhension. :F
Je plaisante hein, bien sûr que je te prête aussi des intentions qui sont pas forcément les tiennes, etc. C'est le serpent qui se mord le zboub.
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 10:27 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Alors ça c'est le filtre absolu pour que je puisse pas lire ! Vous pouvez parler en latin, en allemand, en métaphores, en binaire, mais des paragraphes de 10 lignes je peux pas :fgr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amalrich Von Monesser
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 1 191

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 10:35 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Ne t'inquiète pas, je ne faisais que répondre à Arista, en gros ça se résume à "groumf, tu me fais un peu chier, groumf groumf".

Tiens, pour rendre Arista encore plus fou :
Citation:
Je marche rageusement à travers les bois, brisant des branchages en souillant mes chausses. Je me suis rendu compte que ce feu apaisait. C’est qu’il brûle les ronces, lui. Bien sûr, il y aura des dégâts collatéraux et, ne vous leurrez pas, vous en faites partie, alors... Tant pis.


Citation:
Le tonnerre gronde dans sa poitrine. La bête de l’insatisfaction s’ébroue. Si elle pouvait parler, ce ne serait que pour dire : « les premiers printemps sont passés, vois comme tout aurait pu être autrement ». Mais si les choses ne sont que d’une façon, l’esprit recèle bien assez de folies pour s’en accommoder de mille et unes. C’est là tout le paradoxe d’un monstre d’hypothèses bien peu imaginatif.


Vers la toute fin mes textes se barrent de plus en plus en couille en plus. Pour symboliser l'abandon de la logique même que rots dit que c'est pas bien que c'est la raison qui permet de tout piger gnougnougnou. :king

Tenez, interprétez donc ça :
Citation:
Je gobe ces petits messieurs blancs. Ils me plongent dans un bain chaud. Soyez bénis, dis-je, et ils le furent un court moment. Cependant, voilà qu’ils me montrent moult lutins travaillant dans une mine et la terreur revient habillée d’atours grotesques.

Je joue avec mon caca ah ah ah !!§1 :link

Et oui j'édite plein de fois parce que je fais des fautes partout en ce moment, trop la honte. :(


Dernière édition par Amalrich Von Monesser le Mer 13 Mar - 11:24 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
AristA
Au gnouf


Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 594

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 10:56 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

En fait c'était un plan chronologique, j'ai pas fait une synthèse de tout ce que j'ai retenu mais plus un rapport de toutes mes pensées au fur et à mesure.

Donc ce passage :

{quote]J'ai fait un effort. J'ai lu attentivement, j'ai relu même, tes deux extraits. Ca m'a rappelé des choses de mon passé bon disons plutôt de mon vécu parce que passé ça fait pompeux (interprétation personnelle etc., tu marques un point là par rapport à l'utilité de la métaphore), mais pas le genre de choses très agréables, au final j'ai préféré les ignorer et aller de l'avant, réellement oublier. Je trouve ça assez minable (excuse moi le mot) de transposer les pleurnicheries d'oreillers sur internet, et puis ensuite les mettre en forme pour faire une genre d'oeuvre d'art, de prose poétique même ? (Je profite de ce message pour décrier la prose poétique, genre que je trouve absurde et tenant plus de la fainéantise que de la poésie). Ca me dépite de voir manquer autant de courage dans un être, autant d'importance accordée à des sentiments qui ne sont pas dignes, en quelque sorte, d'un être humain. Ce genre de concept est assez hérité de mes visites sur le site du trèfle à quatre feuille, ce n'est peut être pas l’élément le plus important de ma thèse sûrement. [/quote]

était ma première réflexion, puis viens la seconde dans le paragraphe suivant. J'ai essayé de pas trop mettre l'accent sur le fait que le texte me faisait chier dans un bocal et davantage sur la forme et la nécessité d'interpréter le texte comme l'auteur a voulu le représenter, parce que sinon j'ai peu de mal interpréter et de comprendre des choses bizarres qui n'ont rien à voir et au final avoir une mauvaise note à ma rédaction de français que je devrai faire dessus etc. Le trèfle à quatre feuille c'est 4chan mais à ce qui paraît faut pas le dire donc chut.

Citation:
tu te montes un peu le bourrichon tout seul,


C'est fort possible. Je me suis trop basé sur mon appréhension personnelle pour établir des arguments, ce n'était pas très objectif ni sympathique ni compréhensible ni professionnel ni nja.

Citation:
la seule chose qui me fait chier, c'est les éventuelles remarques, critiques, etc. que tu pourrais me faire en conséquence car elles sont nécessairement constitutives d'une pression que tu tentes d'exercer sur moi et je ne l'accepte pas


Pour précision, je ne tente pas d'exercer de pression sur toi. En fait je ne sais plus trop ce que je veux donc je pense qu'on peut clore cette vague discussion sans fondement ni thème qui a été causé par ma fatigue extrême de la veille. J'ai beaucoup de respect pour toi et je ne voudrais pas que tu me considères comme un petit "gratteur de fesse" pouilleux et misérable.

Citation:
C'est pas un concours et si tu veux pas me lire ben... C'est pas une posture d'adolescent rebelle de dire que ça m'émeut pas plus que ça.

http://youtu.be/iiqqDVl0p7A?t=56s
Revenir en haut
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 575

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 18:41 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Fangelsi ça me fait penser au Fongecif. :--
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 18:44 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

LE FONGECIF FANGELSI VOUS CONSEILLE ET VOUS AIDE DANS VOTRE ORIENTATION PROFESSIONNELLE :piez

Ça vient de je ne sais plus quel dialecte bas-allemand. La racine fang veut dire capturer. Comme dans fangen ou Gefängnis en haut-allemand.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amalrich Von Monesser
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 1 191

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 18:55 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Pas vraiment, rots, c'est de l'Islandais, donc c'est plus scandinave qu'occidental. Non ?
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 20:44 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Les langues scandinaves sont bourrées de racines germaniques.
Faut pas vraiment faire des frontières entre les langues. Une langue scandinave pure ça n'existe pas. Tout est un mélange de tout.
Faut même pas chercher à voir une différence entre dream traum drøm droom etc.

EDIT: ah je comprends pourquoi tu dis ça ! Je désigne par bas-allemand les langues péri-germaniques comme l'anglais ou le neerlandais (pour ne citer que les plus connues). Patois allemand si tu préfères. :th
À part le finnois, qui est un OVNI, on peut déchiffrer la plupart des racines de ces langues là en se ramenant aux racines germaniques, comme c'est le cas dans les deux exemples ci-dessus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amalrich Von Monesser
Vétéran


Inscrit le: 26 Juil 2011
Messages: 1 191

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 21:00 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Citation:
Les langues scandinaves sont bourrées de racines germaniques.

Ben les langues scandinaves sont germaniques mais du Nord (scandinave = septentrional, je crois, fin c'est peut-être pas exactement synonyme je c pa lol).
Genre l'Islandais ça vient du vieux Norrois qui a des origines commune avec l'Allemand actuel oui (les germaniques glandouillaient en Europe du Nord de part et d'autre de la Mer Baltique).
Tout ça doit venir du même bouillon proto germanico atlantosioniste qui vient lui-même de trucs indo-européens apportés aux humains par les Annunakis.

C'est donc pas un patois allemand non plus du coup. XD

Y'a des liens mais ils remontent pas mal et l'Islandais est quand même resté assez pur à l'oral et à l'écrit vis-à-vis du Norrois d'origine du fait l'isolement de l'Île.

J'aime bien l'Islande, je sais pas trop pourquoi. Ça m'inspire un peu pour Fangelsi pour le côté terre magique et mystérieuse champ de bataille des éléments les plus opposés (glace et volcanisme).


Dernière édition par Amalrich Von Monesser le Jeu 14 Mar - 09:57 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 22:13 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Nan mais tkt je parodie Ntzsch qui proclamait avec dédain que toutes les langues des pays proches du sien étaient des formes impures de niederdeutsch zulu
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 22:39 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

GRAB

Sais-tu
quand, dans les bras,
les tendons deviennent mille cubitus,
mille flèches tirées vers le soleil
et qui fileront droit
pour s'embraser dans son fluide chaud ;
quand les mains, grandes, aux doigts écartés,
empoignent pleinement
un flan géant qui chante
?
Un cube de granit
coule, rêveur,
dans une piscine à balles
.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 16:46 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Vous pouvez le bêta tester svp ? zulu
Votre analyse etc.

Nan parce que c'est hyper expérimental :fgr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 575

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 18:35 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Perso je suis en plein planning de communication-marketing pour le projet, alors pour l'instant j'ai pas le temps d'admirer une seule de vos créations ARSISSTIK :m~
Et heureusement qu'il y en a comme moi qui font tourner le business économico-mondial pendant que vous les powêtes hippies inutiles, vous vous prélassez à faire de LART en regardant le ciel et en vous roulant dans les coquelicots.
Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 19:04 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

C'est vrai, faut arrêter de les rémunérer ces conrads, qu'ils se trouvent un vrai travail comme tout le monde :king
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sriden
Administrateur


Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 14 575

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 20:15 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Citation:
quand les mains, grandes, aux doigts écartés,
empoignent pleinement
un flan géant qui chante

Le lobby sionniste qui manipule François hollande ? :fgr ah non tu parles de flan et pas de flamby

Revenir en haut
Roi of the Suisse
Vétéran


Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 7 809

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 21:07 (2013)    Sujet du message: Phrases d'art Répondre en citant

Ah pas bête, on peut le voir comme ça...
je pensais juste à la pub pour le puddi

Il faut que je sache ce que les gens interprètent en moyenne avant de publier n'importe quoi au consortium de Budapest :popcorn
Merci pour les infos.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:11 (2017)    Sujet du message: Phrases d'art

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAMAS Index du Forum -> Section Corvées -> Laboratoire de recherche & développement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 710, 11, 12  >
Page 6 sur 12

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com